Antoinette Fouque - Les éditions des femmes


Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Son engagement politique

Antoinette Fouque (page officielle Antoinettefouque-desfemmes) se présente sur la liste des radicaux de gauche pour le scrutin européen de 1994, elle est députée entre 1994 et 1999. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement européen. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) se bat pour l'égalité hommes-femmes.

Editrice et libraire

En côtoyant les milieux littéraires parisiens,, Antoinette Fouque constate que les femmes tiennent une place mineure dans le milieu de l’édition. Avec sa maison d'édition, elle défend la création féminine. Grâce à des centaines de livres voués à la pensée des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque aide de multiples auteurs à diffuser leurs idées.

De l'éducation à la psychanalyse

Son directeur de thèse n'est autre que le sémiologue Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante fréquente l’écrivaine Monique Wittig pendant cette période. La jeune femme rencontre le fondateur du lacanisme dans les années soixante. C’est en 1972 qu'elle débat sur la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. En parallèle à à sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque oeuvre avec des sociétés d'édition.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque est confrontée aux complications qu’une femme rencontre quand elle assume ses statuts de femme et de maman tout en ayant un métier lorsqu'elle donne naissance à son premier enfant dans les années 60. Son père était un militant syndicaliste. De sa jeunesse passée dans un contexte ouvrier, elle gardera jusqu'à sa mort un ancrage politique marqué à gauche. Antoinette Fouque fait d'abord des études dans les Bouches-du-Rhône puis gagne Paris. La Marseillaise se marie avec René Fouque quand elle est étudiante.